Rechercher

LE SOURIRE INTERIEUR : PRENDRE SOIN DE SA SANTE PAR LA GRATITUDE


Lorsque vous tombez malade et vous retrouvez "cloué au lit", contraint et forcé au repos, vous avez certainement déjà pensé : "finalement mon corps est une merveilleuse machine, c'est lorsqu'elle se dérègle que l'on prend conscience du bonheur d'être en pleine forme!".

Et oui!

Alors n'attendez pas d'être malade pour y penser. Chaque jour, prenez-en conscience et remerciez votre corps, vos organes, vos glandes endocrines... de fonctionner harmonieusement et de vous permettre de profiter de la vie en jouissant d'une excellente santé.

La prévention est toujours la meilleure stratégie.


Pour cela, le "sourire intérieur" est une technique extrêmement simple et efficace. Il suffit de vous mettre en état de gratitude vis-à-vis de votre corps. Une fois cet état émotionnel atteint, vous passez en revue les différents segments corporels et vous leur souriez intérieurement comme si vous adressiez un beau sourire du fond du cœur à un être cher.

Si vous souhaitez coupler ce travail énergétique avec l'aspect physique des organes, vous pouvez vous concentrer dans un second temps sur l'émotion positive associée à chacun d'entre eux :


ORGANES

Attitudes et émotions négatives

Attitudes et émotions positives

Foie / Vésicule biliaire

Colère, agressivité

Bienveillance, souplesse

Coeur, Intestin grêle

Agitation, méchanceté

Calme, joie

Rate-Pancréas / Estomac

Anxiété, pensée soucieuse

Confiance en soi, affirmation

Poumon / Gros intestin

Tristesse, mélancolie

Courage, force

Rein / Vessie

Peur

Volonté, persévérance

Ces correspondances ne sont guère le fruit du hasard. Cela peut paraître étrange de penser que la colère va se loger dans le foie ou la peur dans les reins. Et pourtant, si vous êtes sensible à vos corps émotionnel et énergétique, vous pouvez vérifier par vous-même ces analogies connues et confirmées depuis plus de 5000 ans.

Par exemple : quelle attitude adoptez-vous lorsque vous êtes triste ?

-> Naturellement, vous baissez un peu la tête, les épaules se replient vers l'avant, le dos se voûte et le regard se porte vers le bas. Que s'est-il passé ? L'énergie de la tristesse se loge dans le haut de la cage thoracique, notamment dans les poumons, et le corps s'enroule autour, car le dynamisme de la tristesse est une énergie de repli sur soi. A contrario, lorsque vous vous sentez plein de courage, vous redressez la tête, gonflez la poitrine et allez de l'avant.

Il est donc nécessaire d'être plus attentif à la relation existant entre, d'une part votre corps, vos attitudes corporelles, et d'autre part votre humeur, vos émotions. Cette pratique est un outil de découverte de soi très intéressant. Vous pourrez, en la pratiquant, constater qu'en changeant d'attitude corporelle, vous changez automatiquement et très rapidement votre contexte émotionnel.


Voici le lien vers la video du Sourire Intérieur :




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout